EventsPARIS

ASIM WAQIF – GALERIE DANIEL TEMPLON – PARIS

Venu, 2012, bambou, corde, goudron, circuits électroniques interactifs, dimensions variables
Venu, 2012, bambou, corde, goudron, circuits électroniques interactifs, dimensions variables

ASIM WAQIF
9 novembre –  21 décembre 2013
Vernissage: samedi 9 novembre de 12h à 20h00
GALERIE DANIEL TEMPLON
30 rue Beaubourg, 75003 Paris / T : +33 (0)1 42 72 14 10 / info@danieltemplon.com / www.danieltemplon.com

Un an après avoir créé l’événement au Palais de Tokyo avec son intervention Bordel Monstre, le jeune artiste indien Asim Waqif présente pour la première fois son travail en galerie, en France, avec une spectaculaire installation in situ interactive.

L’immense structure de bambous Venu est chargée de capteurs qui répondent au toucher, aux sons, à la lumière et aux vibrations. Le visiteur est invité non seulement à expérimenter l’œuvre mais aussi à en être l’acteur, le déclencheur.
Architecte de formation, Asim Waqif puise son inspiration dans notre environnement construit. Particulièrement attentif à la recherche sur les matériaux, aux politiques de développement urbain, et à la question du rebut, il fait appel à différents media – vidéo, installation, photographie, sculpture.
Avec Venu, l’artiste met l’accent sur les concepts de durabilité et sur la complémentarité entre les traditions architecturales vernaculaires et les nouvelles technologies. Il cherche à proposer une structure pertinente à la fois d’un point de vue écologique et culturel. L’artiste signe une fois de plus un commentaire sur le consumérisme contemporain. « La détérioration et la destruction ont un rôle important à jouer pour l’adaptation du dynamisme de la société » affirme-t-il.

A mi-chemin entre photographie et sculpture, l’œuvre Exploration rend hommage au projet du Mausolée, la résidence artistique sauvage organisée en 2010 dans un supermarché abandonné de la Porte de la Villette, au nord de Paris, par les graffeurs français Lek et Sowat, devenu temple de la culture underground pendant un an. Un graffiti coloré zèbre et re-dimensionne la vision romantique en noir et blanc des mythiques 40 000 m2 du Mausolée. Un espace de liberté, résiduel, sur lequel appliquer désormais le filtre de la mémoire privée et publique.

Né à Hyderabad (Andhra Pradesh) en 1978, Asim Waqif vit et travaille à New Delhi. Après des études d’architecture, il démarre une carrière de réalisateur pour le cinéma et la télévision, avant de bifurquer vers une pratique purement artistique. L’artiste a récemment bénéficié d’une résidence au SAM art Project exposé au Palais de Tokyo, au Kiran Nadar Museum of Art (Noida, 2012), au Dr Bhau Daji Lad Museum (Mumbai, 2012) et à la galerie Nature Morte à New Delhi (2013).

Adresse:  Impasse Beaubourg 75003 Paris
Contact presse: Victoire Disderot victoire@danieltemplon.com +33 1 42 72 14 10 ligne directe + 33 1 71 41 70 49

Previous post

PERFORMANCE/C&C GALLERY. THE FOOD ITSELF. 31 OCT. LONDON - FILIPPOS TSITSOPOULOS

Next post

JAKARTA BIENNALE 2013

No Comment

Leave a reply

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *